Les incitations à penser faux

Mise à jour : 29/06/2009

 

Comme bien d'autres médias (télévision, radio…) Le Dauphiné libéré a pris l'habitude de se fabriquer des nouvelles en sondant les Français, fabrication qui donne la certitude d'avoir quelque chose à dire : l'annexe [1] en montre 2 exemples choisis parmi 113. Analysons-en un.

Restauration : la diminution de la TVA va-t-elle faire baisser les prix ?

Cette question a été posée avant le 1er juillet 2009, date à laquelle la TVA baissera de 19,6 à 5,5 % dans la restauration sauf sur les boissons alcoolisées.

 

Le public qu'interrogent les journalistes ne peut pas savoir si la diminution de TVA fera baisser les prix ; seuls les restaurateurs peuvent le savoir. Les journalistes demandent donc leur opinion à des gens qui ne peuvent savoir, ce qui donne l'habitude à leur public de penser qu'il peut avoir une opinion même sur un sujet où il ne sait rien ; bel exemple de malfaisance des journalistes !

 

Et il y a des milliers de gens qui répondent à ces sondages et donnent leur avis, prouvant par là même qu'ils se font une opinion sans savoir. Que vaut le vote de ces gens-là lors d'une élection générale si, ayant pris l'habitude d'avoir une opinion sans savoir, ils ne s'informent pas non plus sur la situation économique et les programmes des candidats avant de voter ?

 

L'habitude d'avoir une opinion sur un sujet où on ne sait rien est une habitude de penser faux, de faire plus confiance à son intuition (qui imagine l'information indisponible) qu'à sa raison (qui commence par chercher cette information).

 

En fait, à la question « la diminution de la TVA va-t-elle faire baisser les prix ? » les sondés ont répondu « Je n'ai pas confiance dans une baisse de la TVA, je suis pessimiste, je n'ai pas confiance dans ce gouvernement », ou quelque chose d'approchant. Mais les journalistes n'ont retenu que la réponse oui-non, ravis que la forte majorité de non donne une image négative, donc inquiétante, de l'opinion des Français. Car une diffusion ou une publication d'un sentiment d'inquiétude ou d'hostilité génère de l'audience et des lecteurs.

 

Pour plus d'informations sur le problème des médias, voir mon livre en ligne :

 

"La démocratie malade des médias - Nous votons sans savoir" http://www.danielmartin.eu/Livre/meddem.pdf

 

 

Daniel MARTIN

 

Références

[1]   Le Dauphiné libéré, site consulté le 29/06/2009

§   La page Sondages http://www.ledauphine.com/index.jspz?sondage=true donne accès à 113 sondages.

§   « Restauration : la diminution de la TVA va-t-elle faire baisser les prix ? »
http://www.ledauphine.com/index.jspz?sondage=110

Ce sondage est clos.

Oui 10,9 % - Non 89,1 %

§   « Les antennes-relais vous font-elles peur ? »
http://www.ledauphine.com/index.jspz?sondage=92&chaine=

Ce sondage est clos.

Oui 61,4 % - Non 38,6 %

 

 

Retour page d'accueil